Libre

Je déclare que je ne suis pas propriétaire de mes œuvres

Elles sont vôtres, elles sont nôtres, elles sont libres et inaliénables

Elles appartiennent au vent, à la nuit, au sang et au coeur du monde

Je n’ai fait que les extraire comme d’aucuns le feu de la mine

Ma peine est de vous les révéler, vous les chanter, vous les crier ou vous les murmurer

Ruisselant devant le piano

Transpirant de vos souffles

Ivre de vos âmes

Je déclare que je ne suis pas propriétaire de mes œuvres

Vous pouvez en jouir en liberté, si vous les aimez,

Et même en tirer profit, si vous souffrez de cupidité

J’ai pour ma part vos rires et vos larmes pour richesse

Vos générosités pour largesses

Et ma liberté pour empire

Publicités